L’énergie du mois de Novembre : Marcher la Vérité en insufflant la spiritualité dans votre quotidien.

blog active et sens novembre vérité spiritualité la grande femme qui marche

C’est autour du mois de novembre de venir rythmer notre quotidien. J’ai lu, avec l’arrivée du 1er novembre, des publications assez étonnantes sur l’inutilité de ce mois. Il semble que pour certains, Novembre soit un mois sans valeur, sans saveur. Septembre met en place la rentrée. Octobre permet d’entrer dans l’automne. Décembre est à la fête. Mais Novembre, qu’est-il ? Un mois de transition, de préparation ?

Comme vous le savez maintenant, je vais continuer à m’appuyer sur les enseignements de Jamie Sams et des 13 Mères originelles. Depuis début 2019, ils rythment mes mois, et leur valeur est chaque fois plus fondamentale à mes yeux. Ils me permettent de mesurer le chemin que j’ai déjà parcouru et, les sagesses à intégrer pleinement dans ma vie.

« La grande femme qui marche »

Ce mois-ci, enracinons-nous dans nos vérités personnelles avec la couleur blanche. Le blanc, symbole de pureté, amène un temps de nettoyage de l’esprit et du corps. Il régénère notre être profondément. Il appelle au magnétisme naturel que chaque être dégage, à la capacité de chacun d’utiliser correctement autorité et volonté dans ses actes. Tel un exemple, et non comme un leader, la Grande Femme qui marche la Vérité vous invite à la parole juste. Loin des monologues, des paroles inconséquentes, nous nous replaçons face à notre Vérité. La corrélation de cette Vérité et de nos actes quotidiens nous permettent alors de trouver un équilibre personnel indispensable. Equilibre entre notre objectif de vie, la santé nécessaire pour l’atteindre, et le cheminement libre de chacun, ainsi qu’entre nos pensées et nos actions.

« Chaque chose vivante possède son Point de Vue Sacré. Lorsque nous respectons ces points de vue sans infliger les nôtres pour faire changer les autres, nous apprenons le respect pour l’Espace Sacré qu’ont toutes les formes de vie. Lorsque nous avons peur des idées d’une autre personne ou de sa manière d’être, c’est que nous avons perdu la connexion avec notre propre vérité. »

Jamie Sams

Ce mois-ci, la Grande Femme qui marche la Vérité nous pousse à nous-même marcher notre vérité. Soyons nous-même des exemples par nos enseignements et nos actes, sans pour autant chercher à fédérer. Elle m’a permis de voir que je n’étais plus cette femme qui court et donne sans relâche. Je mesure à travers ces messages ce que je me suis offert comme qualité d’écoute de moi-même.  J’ai accepté ma capacité à prendre en compte mes besoins de relâchement et de prise de recul pour continuer à avancer. Ce mois de Novembre est un mois où je suis poussée à ralentir et, à ne pas me précipiter dans l’action. Je laisse murir mes idées et mes envies avant de les concrétiser. Puis, je me tourne vers le monde extérieur.

C’est le défi que vous pouvez également choisir en Novembre : En lâchant votre peur d’agir, en trouvant l’équilibre entre activité et repos, devenez un exemple par vos actes, et non par votre parole.

« L’importance des traditions passé et présente comme symbole de notre flexibilité. »

Cette sagesse amérindienne me renvoie directement à notre présent. La Grande Femme qui marche la Vérité rappelle également l’importance des traditions car, elle est aussi gardienne du commencement. Et souvent, tout être humain que nous sommes, trouvons une dualité entre traditions passées et traditions actuelles. Pour beaucoup d’entre nous, concilier les deux est impossible. Pourtant, cette onzième mère lunaire est également Mère de l’Innovation. L’ajout de vérités nouvelles aux traditions du passé mène à un renouveau plus complexe. Le passé et le présent combiné créeront d’ailleurs un futur plus que prometteur. Les deux approches ne sont pas obligatoirement en guerre. D’ailleurs, c’est la flexibilité et le lâcher-prise dans nos croyances et approches, dont nous ferons preuve à cet égard, qui feront toute la différence. Comme souvent, tout n’est ni blanc ni noir : la nuance est fondamentale.

« Spiritualité qui es-tu ? »

Cela m’amène à évoquer cette notion de spiritualité au quotidien. Ces dernières années, mon chemin vers l’éveil m’a montré qu’il s’agissait avant tout de cela. Je vous invite à vous questionner.

Qu’est-ce que la spiritualité ? Sommes-nous juste un corps et une tête ? Qu’apporte cette prise de recul sur soi ? Et comment la vivre ?

 

Car oui, la spiritualité représente beaucoup mais n’est ni un système religieux, ni un dogme, ni une philosophie culturelle. Elle est une expérience naturelle permettant notre épanouissement personnel. La spiritualité est en effet extrêmement intime. Elle se vit dans son Moi véritable par notre Essence*. Ainsi, nous apprenons ce qu’elle est, en nous apprenant nous-même. Elle nous ouvre à une partie puissante et lumineuse que chacun porte en soi, naturellement, sans artifice. Elle est transformation de notre état intérieur par une ouverture et guérison du cœur. Telle une source énergétique, elle permet l’élévation de notre état vibratoire. Loin de l’ego, des résistances, il nous faut fertiliser notre esprit à grand renfort de confiance et de lâcher-prise.

*L’essence d’un être est ce qu’il est vraiment. Pour aller plus loin sur la définition de l’essence. 

« Tout dans la vie n’est qu’énergie et vibration. »

Albert Einstein

Depuis toujours, l’être humain se questionne sur ses capacités. Il les mesure, les analyse, les compare, en parle autour de lui. Au cours des siècles, nous avons appris de nombreuses informations sur notre environnement, notre corps et notre esprit. Un fait scientifique parlant est l’importance de l’eau dans la composition du corps humain. En effet, notre corps est constitué à 70% d’eau. Une autre information porte sur la réactivité de l’eau aux paroles positives et aux paroles négatives. Une dernière est que le corps humain est composé uniquement d’atomes.  Or, un atome est lui-même constitué de 99,99% de vide quantique*. Ce vide quantique n’est pas du vide. Il est formé de champs de forces quantiques. Ou énergies du vide. Celles-ci sont comparées aux énergies, appelées également forces. Ainsi, grossièrement, nous pourrions dire que l’être humain est composé à 99,99% « d’énergies ».

* La physique quantique a apporté une révolution conceptuelle ayant des répercussions jusqu’en philosophie (remise en cause du déterminisme) et en littérature (science-fiction).

 

Je vulgarise ici des données complexes. Je vous rappelle que je ne suis pas une scientifique. Par contre, je constate régulièrement combien Science et Conscience sont mêlées. Rabelais ne disait-il pas « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » ? C’est peut-être pour cela que j’ai commencé par des études techniques ; lors desquelles j’ai étudié tout ce qui se mesure en physique ?

 

Que ce soit Einstein, ou Descartes, beaucoup de philosophes et scientifiques se sont questionnés sur l’énergie au sein du corps humain. Actuellement, c’est le neuroscientifique Sergio Felipe De Oliveira qui travaille sur un organe situé dans le cerveau : la glande pinéale. Comme Descartes l’avait évoqué, le Professeur De Oliveira tend à prouver que la glande pinéale n’est autre qu’un « organe sensoriel de la médiumnité ». Il compare cette partie du corps à « un téléphone portable qui capte des ondes du spectre électromagnétique provenant de dimension spirituelle ».

Cette fameuse glande pinéale est nommée plus communément dans le domaine de l’énergie de 3ème œil. Cette zone situé dans notre cerveau est active enfant. Lors du développement jusqu’à l’âge adulte, la glande pinéale se bloque peu à peu jusqu’à se fermer à cause d’un trop plein de pensées. Aujourd’hui, je l’active à ma guise et j’en prend grand soin. Néanmoins, j’ai appris progressivement à la connecter à nouveau à ma conscience d’adulte en trouvant un sens à cette capacité extrasensorielle. De par ma propre expérience, j’enseigne aujourd’hui comment s’y connecter et lui donner de l’espace.

Ne souhaitant pas vous noier sous plus d’informations, je vous propose de lancer vos propres recherches.

Une partie des informations ci-dessus vient de l’ouvrage La Canalisation de Johanne Therrien aux éditions Le Dauphin Blanc.

En résumé de cette partie un peu scientifique, nous pouvons conclure ensemble qu’outre un corps et un esprit, l’être humain renferme bien des secrets non élucidés à ce jour.

 

« Ni gouroux, ni maître : au cœur de soi »

Comme la 11ème Mère de Lune, être spirituel renvoie ici à notre capacité à tracer un chemin dans la connaissance de soi par soi : marcher sa vérité. Loin des gourous et maîtres penseur, vivre sa spiritualité est un voyage au cœur de soi.

 

Aujourd’hui avec le recul que je porte sur mon chemin spirituel, je mesure combien cela est mon chemin de vie. Au départ, ce fut par l’éducation à la religion catholique. Je parle bien ici « d’éducation ». En effet, cela m’a été enseigné à l’école : j’ai ainsi suivi des « cours » de catéchisme. J’ai gardé plutôt de bon souvenirs de ces enseignements. D’ailleurs, j’ai été jusqu’à moi-même choisir de procéder à ma confirmation. Sur cette même période, je me suis également ouverte à la religion musulmane, puis à l’âge adulte au bouddhisme.

En analysant mon parcours, j’ai remarqué un objectif similaire à tous ces apprentissages : mon besoin de me connecter à des valeurs humaines. Néanmoins, au cours de ma vie, j’ai vécu ce que j’appelle des « crises de foi ». La vie m’a fait vivre des douleurs et des épreuves. D’ailleurs, j’ai constaté ne pas retrouver, dans le cœur et les actes des croyants que je côtoyais, les fondamentaux de respect de soi et de l’Autre. J’ai alors peu à peu rejeté tout cela jusqu’à ma reconversion professionnelle, lors de laquelle je me suis reconnectée à ces apprentissages.

 

Mes premières formations sont toutes orientées vers la culture de la médecine traditionnelle chinoises, où les notions d’énergies sont très présentes. J’ai ensuite été ré-veillée, sortie de mon déni quant à ma vision de la dimension de moi-même et de mon âme. A démarré alors une quête vers la compréhension des notions d’énergie, un apprentissage à ressentir ce qui s’animait en moi sous des formes différentes. Je me suis intéressée à la culture Hindou et aux notions de chakras. Au fil des années, j’étoffe mes connaissances théoriques et pratiques. J’ai ainsi pu m’ouvrir à ma multi dimension. Mes premiers pas se sont également tournés vers les autres. Bien sûr, je m’intéressais déjà à l’Autre par le passé, notamment pour apporter de la qualité à mes soins. Sur ce chemin, j’ai plus particulièrement apprendre à me connecter à ma propre spiritualité, apprendre à me donner de nouvelles clés pour vivre. En changeant de métier, ma quête était alors de retrouver mon équilibre de vie, et de passer plus de temps avec ma famille, ainsi qu’avec moi-même. Je n’avais pas imaginé à quel point, j’avais la ressource et les clés, à l’intérieur de moi.

 

Ce que m’a apporté mon chemin d’éveil est d’avoir une plus grande capacité de prise de recul sur les épreuves du passé, sur les événements du présent, changer ma façon de vivre ma relation aux autres, rééquilibrer ma capacité à donner et recevoir. Et, tout ce travail a été possible car j’avais développé ma capacité à écouter mon corps et mes besoins. J’ai donc engagé la marche suivante en écoutant mon cœur. Ainsi, c’est par cette étape que j’ai eu accès à l’écoute de mon âme.

 

Aujourd’hui, je transmets ce que j’ai pu comprendre et, surtout expérimenter. Je soutiens pour que chacun et chacune trouve sa voie pour être et vivre dans la sérénité au quotidien. Voici donc pour moi ce qu’est réellement la spiritualité : la capacité de chacun à entreprendre à sa façon son voyage vers son bonheur. Questionner sa spiritualité n’implique d’ailleurs pas un changement de vie radical. Vous n’avez pas besoin d’arrêter votre activité professionnelle, de quitter votre conjoint ou conjointe et, d’oublier vos proches. Il n’est pas non plus nécessaire de rejeter toute parole émanant d’une personnalité reconnue comme hautement spirituelle. Il s’agit uniquement de chercher votre spiritualité, et comment vous souhaitez la vivre par toutes les voies qui résonnent en vous, dans la joie et la liberté.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest