L’automne & ses transformations : comment prendre soin de vous ?

saison automne active et sens article blog fanny alexis

L’automne arrive. Les journées ont depuis longtemps raccourcies pendant que les nuits rallongeaient. Avec Septembre, et le retour à des rythmes plus soutenus, nous avons été replongé dans nos réalités quotidiennes, oubliant un temps le rythme plus doux de cette saison. La phase descendante de l’année est engagée. Les couleurs mordorées débarquent sur les feuilles ; voir même, les feuilles jonchent déjà le sol et les étangs, où il y a encore peu de semaines, nous nous baignons Cette première saison de l’énergie yin est propice à l’apaisement, la réflexion. Comme les arbres, nous devons accepter de nous délester des branches et feuilles passées afin de préparer nos saisons futures et profiter pleinement du présent. Pour cela, dans ce billet, je vous introduis ce changement de saison. Je vous parle de comment l’aborder harmonieusement, en équilibre avec votre corps et votre esprit, mais aussi le monde qui vous entoure.

Ce changement est célébré depuis des siècles comme la seconde moisson de l’année. Chacun récolte ce qu’il a semé dans sa vie ou dans la terre. Chez les païens, c’est la fête de Mabon. C’est un jour d’équilibre entre la nuit et le jour, qui sont égaux. Nous parlons plus facilement d’équinoxe. Pour d’autres, c’est une bataille entre le Roi du Chêne et le Roi du Houx. L’un perdra, et sera envoyé pour six mois dans la nuit. C’est le moment pour mettre en bocaux, les fruits et légumes. C’est le temps de nettoyer sa maison avant de la fermer pour l’hiver. Prenez le temps de méditer, encore en pleine nature, de remercier la Terre pour ses bienfaits, de décorer avec les plus jeunes un endroit de sa maison avec les symboles de l’automne. Nombreuses sont les activités qui peuvent vous permettre d’aborder la saison avec délice.

Ici, pour entrer dans cette saison, je m’appuie notamment sur la médecine traditionnelle chinoise. Celle-ci englobe l’ensemble de l’être : corps et esprit. Son approche globale de l’Homme permet une compréhension et un soin particulier pour un mieux-être quotidien.

En médecine traditionnelle chinoise, l’organe à l’honneur est le poumon. Enfin, les poumons car nous avons bien deux poumons. Ceux-ci ont quatre objectif majeurs. Tout d’abord, ils gouvernent l’énergie du corps. 90% de l’énergie couplée à l’alimentation vient de la faculté respiratoire.

« Respirez ! Vous gagnerez en énergie. »

Ensuite, c’est un organe en lien avec le monde extérieur. Par l’odorat, l’air qui entre et sort nous place au cœur de l’environnement dans lequel nous évoluons. De plus, il a un rôle majeur dans la fonction cardiaque. Le poumon contrôle la circulation du sang jusqu’aux muscles, dont le cœur. Il est donc primordial pour le bon fonctionnement de notre corps. Enfin, les poumons sont un organe de contrôle. La peau et le système de pilosité y sont directement reliés. Effectivement, les poumons sont le récepteur des liquides émis par la rate permettant une bonne ouverture des pores et humidification de la peau.

En bref, pour être en forme, avoir un bon teint, il est nécessaire de respirer correctement. S’aérer tranquillement grâce à de longues marches est une bonne méthode pour rester en forme et, prémunir son système immunitaire face aux différents virus hivernaux.

Une longue balade peut également être un rituel pour sauter à pieds joints dans cette saison, et s’y sentir bien. Le retour des chocolats chauds se fera sûrement sentir en rentrant.

« Poumons et gros intestin, une équipe à garder en forme. »

Le gros intestin est décrit comme « l’entraille du poumon ». Ils travaillent en symbiose grâce à la fonction de digestion, donc d’élimination. Une digestion correcte permet également de se sentir en forme, bien dans son quotidien. Poumon et intestin sont donc à préserver cette saison.

Il existe un autre organe important pour vous signifier votre bien ou mal-être : la peau. Comme les poumons, elle respire. Elle est également le reflet de l’état de votre intestin. Observez-la & bichonnez-la.

Après la peau, nous pouvons nous intéresser au nez et le sens qu’il utilise : l’odorat. C’est un sens à étudier particulièrement en cette période. En effet, un odorat affaibli est signe de pathologie.

En cette période automnale, les émotions jouent également leur rôle. Bien que notre palette émotionnelle soit large, deux s’opposent en particulier : la sérénité et la tristesse. L’automne étant une période descendante, nous pouvons également ressentir de la mélancolie, du découragement.

Mon autel d'Automne

Nous retiendrons d’ailleurs qu’avec l’automne vient des fêtes très particulières comme la fête des morts. Dans la religion catholique, nous la connaissons avec la Toussaint, le 1er Novembre de chaque année. Le 2 Novembre, vient la Commémoration des Fidèles Défunts. Les Celtes, eux, fêtent Samhain, plus connu sous le terme d’Halloween. Quant au Mexique, ce sont plusieurs jours festifs qui sont dédiés aux morts entre le 24 octobre et le 3 novembre de chaque année.  Selon les traditions et religions, ces fêtes sont plus ou moins colorés par la tristesse ou la joie.

Toutefois, en France et également pour la Médecine Traditionnelle Chinoise, cette période de l’année est empreinte soit de tristesse soit de sérénité, ou peut-être des deux. La mort des êtres ou du temps qui passe renvoie au deuil. Etonnement, le deuil va avec la couleur blanche. Celle qui montre le manque d’énergie.

Actuellement, en France, le noir est la couleur portée lors des enterrements pour montrer son deuil. Toutefois, cela ne fût pas toujours le cas. Selon les époques et les religions, le blanc est plus approprié.

Coté sens toujours, la saveur de cette saison est le piquant. Ce piquant qu’on va retrouver dans le poivre par exemple va permettre la dispersion des énergies en excès ou non circulantes. Elle lutte également contre les virus. Avec la chute des températures, les premiers rhumes gagnent du terrain. Nous retrouverons bientôt les gastro-entérites et autres maladies. Ces maladies sont le résultat d’un fonctionnement des poumons et du gros intestin en excès ou insuffisamment

« Excès ou Manque ? L’énergie, un indicateur de notre état. »

L’excès d’énergie dans les poumons ou/et le gros intestin peut ainsi engendrer des troubles et difficultés respiratoires, des troubles digestifs, des problèmes de peau, et des insomnies dû à une trop grande agitation. Tandis qu’un manque d’énergie dans ces zones amène des essoufflements comme l’asthme, des insomnies liées à la tristesse, des ballonnements et un ventre mou, ainsi qu’une grande frilosité.

En fonction, la médecine thérapeutique chinoise propose de nombreuses solutions.

« La diététique, un allié à se faire absolument. »

Hormis, un rendez-vous ostéopathique ou des massages bien-être pour travailler sur votre corps, vous pouvez inclure la saveur piquante dans vos plats. Faites une place à la moutarde, aux cornichons, à l’ail, le fenouil, le thym ou encore la menthe poivrée. Côté légume, pensez au chou-fleur, au poireau d’hiver, à la carotte, au betterave, l’oignon, tous les types de radis, le raifort, le salsifis ou le navet. Au niveau des épices, le gingembre, le piment de Cayenne ou la moutarde sont à mettre à l’honneur également. Pensez également à utiliser des cuissons qui conservent l’aliment et ses propriétés. C’est le moment des légumes blanchis et bouillis, des viandes hachées ou en ragoût ; le tout facilitera la digestion. Comme toujours, vin et alcools sont à consommer avec modération. Néanmoins, le vin est utile dans la prévention des accidents vasculaires grâce à ses flavonoïdes qui combattent les radicaux libres. Un petit verre de vin rouge est donc conseillé de temps à autres.

« Les plantes, trop souvent oublié. »

En phytothérapie, cinq plantes sont conseillées pour leurs diverses vertues.

Lorsque l’énergie est débordante, les plantes à découvrir en fonction de vos besoins sont : l’hamamélis, le houblon, le mille-feuille, la pensée sauvage et la vigne rouge.

La première soulage les varices et sensations de jambes lourdes en permettant une meilleure circulation du sang. La seconde favorise le sommeil de l’enfant et l’adulte anxieux Il calme également les troubles de l’humeur. Le mille-feuille accompagne les règles douloureuses. Quant à la pensée sauvage, purifiante, elle soulage les problèmes de peau comme l’acné, l’eczéma ou le psoriasis. La vigne rouge lutte contre les ecchymoses, hématomes et oedèmes.

Lorsque l’énergie vient à manquer, ce sont le gattilier, le gingembre, le soja, la menthe poivrée et le thym rouge qui sont à utiliser, toujours en fonction des pathologies de chacun.

Le gattilier accompagne le syndrome prémenstruel. Si la mélancolie frappe à votre porte, ou que votre sexualité est endormie, pensez au gingembre. Il se marie avec beaucoup de plats et saveurs. En cas de troubles préménopause, les graines de soja deviendront un allié de taille. Quant à la menthe poivrée, elle lutte efficacement contre les colites, crampes digestives et nausées. Attention toutefois pour les femmes enceintes. Son utilisation n’est pas recommandée. Pensez à voir un spécialiste du sujet avant toute médication. Nous finirons ici sur le thym rouge. Il lutte contre les infections des voies respiratoires, tout comme les problèmes intestinaux. Il est à utiliser par cure courte en l’associant à des plantes comme le romarin ou la lavande.

Après les soins et massages, je propose à mes clientes du thé ou de la tisane, comme par exemple « La protectrice » ou « La féminine » en cette saison. Leur composition sont très bénéfique en cette saison et sont composées de certaines plantes pré-cité.

J’ai toujours aussi à la maison de la lavande et le thym. En ce moment, j’accompagne mon estomac avec de l’huile essentielle de menthe poivrée. 

Les Tisanes Les Jardins de la Cure de Vendéee sont disponibles à a vente au sein de la Maison du Bien-être, Origine & Sens au Loroux Bottereau (44).

« Les huiles essentielles, un soutien, oui mais pas n’importe comment. »

Attardons-nous, à présent, sur l’aromathérapie.

Les huiles essentielles peuvent être une source de bien-être très intéressantes. Alliée à une bonne alimentation et au soutien des plantes, elles aideront vos fonctions d’échanges (respiration) et d’élimination à supporter ce changement de saison. Chez Origine & Sens, je travaille avec la gamme connue Althearah pour adoucir un passage difficile où vos émotions sont plus présentes. En automne, différentes couleurs peuvent séréniser votre quotidien.

 

La couleur du moment : l’émeraude. Cette synergie d’huiles essentielles aide à se créer un espace de respiration, une bulle de protection en mettant à distance ce qui en général nous absorbe. Elle nous aide à plus facilement dire non, afin de respecter notre besoin de ressourcement. Elle nous accompagne dans notre apprentissage à se respecter, à prendre sa place. Elle renforce également les défenses immunitaires.

C’est aussi une synergie à utiliser pour prévenir ou s’accompagner lors d’une dépression ou d’un burn out. En phase de guérison, elle évitera les rechutes.

 

Pour cette automne je la recommande avec en complément les couleurs Pourpre, Jaune, et l’Or.

  • La Pourpre pour ressourcer son énergie vitale.
  • Le jaune pour retrouver son tonus, sa joie de vivre.
  • L’or pour être soi-même, rayonner et retrouver sa confiance.

 

Pour en savoir plus, et recevoir gratuitement ma vidéo sur le sujet, laissez votre email en commentaire.

Il existe une foule de techniques pour vous accompagner pas à pas dans ce changement. Toutefois, je vais m’arrêter là pour aujourd’hui. Pour conclure, je souhaiterais juste pour partager quelques lectures passionnantes. En effet, à chaque pas de mon existence, je m’appuie sur des professionnels.

Voici où j’apprends, et trouve l’inspiration :

  • La BioSanté des 5 saisons de Patrick Hoor
  • Pour s’épanouir au rythme des saisons de Marianne Grasselli Meier.

Ainsi que les différentes formations que j’entreprends, mes supervisions et travail personnel.

 

Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le, abonnez-vous !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest