Entrer dans l’automne de ma vie en conscience

femme qui respire automne active et sens fanny alexis

Entrer dans l’automne de ma vie en conscience et en douceur, c’est le cadeau que je me suis fait cette semaine !

J’avais envie de vous partager un moment important de ma vie et vous livrer comment mon propre vécu prend forme et sens dans ce que je transmet.

Depuis plusieurs mois, je me replonge dans mon passé, des épisodes douloureux ou enfouis.
Mon corps continu de me parler.
Cet été j’ai écouté plus particulièrement mon ventre, celui qui a donné la vie 3 fois.
Les émotions ont commencées à se bousculer en moi, dans mon ventre, mon coeur et ma tête.

Sous l’énergie de la Guérisseuse (les 13 mères originelles de Jamie Sams) en Août j’ai été revisité les 3 naissances, 3 césariennes, 3 moments de peurs pour mes bébés à naître, je m’en libère lors d’un massage du ventre Chi Nei Tsang.

Et la nuit qui suit ce nettoyage les émotions montent, les souvenirs douloureux de mes 2 premières grossesses reviennent à ma mémoire, j’écoute ce mouvement, ces souvenirs et je prend conscience que je ne suis pas au clair sur le fait de ne plus donner la vie dans mon ventre.
J’ai eu la chance de vivre ma 3ème grossesse en conscience et de manière sereine.
Je fais des constats, et je m’interroge, vais encore donner la vie ou est-ce le temps du deuil ?
J’écoute mes émotions qui passent de la colère, à la tristesse, en passant par de la frustration et de la culpabilité. Je pose des mots sur tout ce qui me traverse au milieu des larmes.
Je prend conscience qu’il va me falloir honorer la femme et la mère que je suis devenue, honorer et ritualiser ce deuil. Je fais donc le choix de recevoir un soin Rebozo de fermeture.

Un soin qui me permettrai de laisser aller, d’être bercée, maternée et de libérer mes regrets, mes peines et autres émotions négatives vécues et accumulées pendant l’été de ma vie (21-42ans), et notamment en lien avec ma maternité.

Du sentiment de "Devoir dire Stop" à "La justesse de ma décision"

Ce soin pour me permettre de ne pas me sentir obligée de prendre une décision à contre coeur, pour des raisons matériels ou de raisons alors qu’il y a assez d’amour dans ma vie de couple pour accueillir une nouvelle âme.

J’ai donc laissé agir les jours, entre la décision de vivre ce rituel et le jour J, 28 jours précisément, et à quelques jours de l’équinoxe d’automne le jour de mon rituel de passage dans ma nouvelle saison arrive.

Je pose une intention juste « Je me demande de vivre en douceur, en paix et avec amour ce passage vers une nouvelle étape de ma vie de femme ».

Lors de ce rituel, on prend soin de moi, je prend soin de moi, un espace hors du temps se met en place. Le rituel démarre par un échange avec la praticienne et moi, sur ma démarche, mes réflexions, mon bilan de mes maternités, le deuil à faire de ne plus porter la vie, je lui lis non sans émotions mes écrits de ce mois d’Aout.

Les émotions sont plus vives au passage suivant :
« Comment accepter ce deuil quand avec le père de mon 3ème enfant c’est enfin « jusqu’à la fin de ma vie » et que je n’aurai jamais eu 2 enfants avec le même homme ».

Ensuite nous préparons un bain, que j’ai eu la chance de pouvoir prendre dehors avec un peu de nature dans mon jardin, dans mon spa chauffé. Je choisis 3 fleurs intuitivement : du souci, de la rose de Damas et du Framboisier. Nous rajoutons des feuilles et fleurs du jardin.

Je prend ce bain en conscience guidé par la praticienne. J’y dépose par le pouvoir de l’eau ce dont  je souhaites me défaire de mes maternités, en sortant de ce bain je serai différente, une autre femme, à une nouvelle étape de ma vie.

J’ai pris ce bain en robe blanche, une robe que je n’avais encore jamais porté et que je porterai désormais avec le symbole de ce passage.

Un massage aux senteurs de rose et de géranium

Un symbole d'amour de mes 3 fils pour ce rituel.
Souvenir de ma dernière grossesse, des temps de connexion à mon bébé.

J’ai ensuite reçu un doux massage à l’huile rose (Rose-Tendresse d’Altearah bio), je l’ai choisi car elle apporte douceur, cocon, et aide à prendre soin de soi, à se mettre en bienveillance avec son corps, à réparer les douleurs du cœur en lien avec les séparations, à remettre de la sécurité intérieur, à guérir sa féminité. Je l’utilise souvent en soin post-natal. Instinctivement je l’ai choisi pour ce moment de douceur que j’avais besoin de recevoir.  

Plusieurs parti de mon corps sont choyées : la tête, les mains, les pieds, le dos et biensur le ventre. Un moment intense ce massage du ventre avec une dimension énergétique.

Ce massage me transporte dans un autre espace temps, j’ai appelé mes guides avant de le recevoir, et notamment l’énergie d’Isis.
Je reçois des messages sur ce que j’ai à libérer et à réintégrer, une partie de mon âme, une part de moi qui était morte en mois, de ma vie utérine jusqu’à mes 2 ans. Je visualise mes eaux s’écoulées entre mes jambes et un cordon de lumière. Pendant ce massage, je sens aussi mon coeur en gratitude envers mes parents et grands parents et mes beaux parents sans qui je n’aurais pas eu cette chance de donner la vie à mes 3 garçons.Je vois beaucoup d’images défilées des grossesses, les premiers jours à la maternité, les premiers jours à la maison. Mes yeux de maman émerveillés par cet petits êtres de chaire et de sang sorti de mon ventre.

Souvenir éternelle de la rencontre avec Liam.

Des noeuds pour libérer et fermer

Puis vient le temps du soin Rebozo, les écharpes sont disposées sur le tatami, puis une part une elles viennent me balancer pour me libérer, je relâche, j’évacue chakra pas chakra ce qui appartient à l’été de ma vie, avant la fermeture de chaque chakra pour symboliser la fermeture de ce cycle de ma vie, une forte libération de mon plexus solaire, mon chakra racine qui permet aussi de libérer le printemps de ma vie (0-21 ans) je sens et visualise tout ce qui a été accumulé dans mon bassin retourner à la terre.

Un espace hors du temps... un temps de présence.... un temps pour me célébrer

J’intègre le soin, la praticienne verbalise ce qui se joue : « Ton âme accepte la réalité matérielle de ta vie et de ton corps qui ne donnera plus la vie », je souris intérieurement car c’est totalement cela que je ressentais mon âme qui dit oui et mon corps qui dit non, et mon mental perdu au milieu. Elle fait aussi le lien avec la lignée et la libération de mes ancêtres à travers ce rituel.

J’intègre le soin, je reviens ici et maintenant, le coeur et le corps plus léger.

Je tire des cartes d’oracles pour conclure, bois une tisane chaude. Je savoure, le cadeau que je me suis fait.

Je partage tout ceci dans les détails avec mon homme le soir et je prends le temps d’intégrer dans mon corps physique et mon coeur ce passage.

J'accueille ce qui a fleuri dans l'été de ma vie.
Les fleurs déposées au sein de mon autel d'Automne.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest